FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2017-07 / NUMÉRO 133   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Questionnaire de Proust à...
Nawaf Salam
2016-10-06

Né en 1953 à Beyrouth, Nawaf Salam est un diplomate, universitaire et juriste libanais. Ambassadeur et représentant permanent du Liban auprès de l’Organisation des Nations unies à New York depuis 2007, il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages, articles et essais sur le Liban, le monde arabe, le droit et les relations internationales dont Le Liban au Conseil de Sécurité 2010-2011 (direction et contribution), paru en arabe chez Dar al-Saqi en 2012.

 

Quel est le principal trait de votre caractère ?

L'optimisme. C'est un peu mon pari de Pascal quotidien.

 

Votre qualité préférée chez un homme ?

L’intelligence et le courage.

 

Votre qualité préférée chez une femme ?

De même l’intelligence et le courage… mais honnêtement, la beauté serait également bienvenue.

 

Qu'appréciez-vous le plus chez vos amis ?

Tout simplement leur amitié.

 

Votre principal défaut ?

Ne pas toujours donner le temps qu’il faut au temps.

 

Votre occupation préférée ?

Lire en général… et parfois relire des « classiques ».

 

Votre rêve de bonheur 

Un monde plus juste... et donc éventuellement moins violent.

 

Ce que vous voudriez être ?

Ce que je suis, mais en mieux.

 

Le pays où vous désireriez vivre ?

Un Liban réinventé. 

 

Votre couleur préférée ?

Le bleu du ciel... et de la Méditerranée.

 

Vos auteurs favoris en prose ?

Thucydide, Camus (toujours Camus, malgré le superbe Meursault, contre-enquête de Kamel Daoud), Marquez, Pamuk.

 

Vos poètes préférés ?

Éluard, Aragon, Shakespeare, Mahmoud Darwich.

 

Vos héros dans la fiction ?

Le docteur Rieux dans La Peste de Camus.

 

Vos héros dans la vie réelle ?

Martin Luther King et Nelson Mandela. Et pour ne pas trahir ma jeunesse, j'aimerais ajouter le Che et Nasser.

 

Ce que vous détestez par-dessus tout ?

L’injustice, l’hypocrisie et l’arrogance.

 

Les caractères historiques que vous détestez le plus ?

Les despotes et les tyrans, grands et petits.

 

Le fait militaire que vous admirez le plus ?

La résistance contre l'oppression, ce qui inclut bien entendu l'occupation comme au Vietnam ou en Palestine.

 

La réforme que vous estimez le plus ?

La Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen de 1789.

 

L'état présent de votre esprit ?

Inquiet.

 

Comment aimeriez-vous mourir ?

Dans mon sommeil.

 

Les fautes qui vous inspirent le plus d'indulgence ?

Celles que l’on admet.

 

Votre devise ?

Toujours regarder de l'avant et pas derrière soi. C’est ce que ma passion pour l'histoire m'a appris. 

 
 
© Stan Honda / Getty images
 
2017-07 / NUMÉRO 133