FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2017-05 / NUMÉRO 131   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Questionnaire de Proust à...
Emmanuel Pierrat
2016-12-01

Né en 1968 à Nogent-sur-Marne, Emmanuel Pierrat est avocat au barreau de Paris, spécialisé dans le droit de l'édition, membre du Conseil national des barreaux, ancien membre du Conseil de l'Ordre, ainsi que conservateur du Musée du Barreau de Paris. Il est aussi éditeur, romancier, traducteur et essayiste. Parmi ses dernières publications : Le Droit d’auteur – en collaboration avec Fabrice Neaud – (Le Lombard), Moi, Maître Emmanuel Pierrat, avocat à la cour (Génat jeunesse), Les Femmes et la justice (La Martinière).

 

Quel est le principal trait de votre caractère ?
Obstiné et organisé.

Votre qualité préférée chez une femme ?
L’intelligence. Je ne travaille qu’avec des femmes.

Qu'appréciez-vous le plus chez vos amis ?
La fraternité.

Votre principal défaut ?
L’impatience.

Votre occupation préférée ?
Écrire et plaider.

Votre rêve de bonheur ?
Être entouré toujours de livres.

Quel serait votre plus grand malheur ?
Devenir aveugle.

Ce que vous voudriez être ?
Un vrai comédien.

Le pays où vous désireriez vivre ?
L’Italie. Pour moi, c’est le plus beau pays au monde.

Votre couleur préférée ?
Le noir.

L'oiseau que vous préférez ?
La mésange que je nourris chaque matin.

Vos auteurs favoris en prose ?
Le marquis de Sade.

Vos poètes préférés ?
Apollinaire.

Vos compositeurs préférés ?
Erik Satie.

Vos peintres favoris ?
Kandinsky, Chilou.

Vos héros dans la vie réelle ?
Robert Badinter.

Vos prénoms favoris ?
Mattea (Titre d’une nouvelle de George Sand qui se passe à Venise).

Ce que vous détestez par-dessus tout ?
La jalousie.

Les caractères historiques que vous détestez le plus ?
Marine Le Pen.

Le fait militaire que vous admirez le plus ?
Austerlitz.

La réforme que vous estimez le plus ?
Le code du travail.

L'état présent de votre esprit ?
Très joyeux parce que je suis à Beyrouth.

Comment aimeriez-vous mourir ?
En décidant.

Le don de la nature que vous aimeriez avoir ?
Savoir rester silencieux.

Les fautes qui vous inspirent le plus d'indulgence ?
L’infidélité.

Votre devise ?
Les voies de l’excès mènent au temple de la sagesse. (Lord Byron)

 
 
© D.R.
 
2017-05 / NUMÉRO 131