FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2018-07 / NUMÉRO 145   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Questionnaire de Proust à...
Jean-Pierre Perrin
2017-12-07

Né en avril 1951, Jean-Pierre Perrin est journaliste, correspondant de guerre et écrivain français. Grand reporter au quotidien Libération, spécialiste du Proche-Orient, du Moyen-Orient et de l'Afghanistan, il est également l’auteur de nombreux récits, essais et romans policiers. Son dernier récit Le Djihad contre le rêve d'Alexandre (Seuil, 2017) lui a valu le prix Joseph Kessel.

 

Quel est le principal trait de votre caractère ? 

L’intranquillité.

 

Votre qualité préférée chez une femme ? 

La séduction.

 

Qu'appréciez-vous le plus chez vos amis ? 

La fidélité.

 

Votre principal défaut ? 

La colère.

 

Votre occupation préférée ? 

Voyager.

 

Votre rêve de bonheur ? 

Être toujours en quête (de l’absolu, du monde, de l’amour, de l’écriture la plus aboutie…).

 

Quel serait votre plus grand malheur ? 

La perte d’un enfant.

 

Ce que vous voudriez être ? 

Un pianiste.

 

Le pays où vous désireriez vivre ? 

L’Andalousie, en hiver. Les Pyrénées en été.

 

Votre couleur préférée ? 

Bleu havane, la couleur du temps qui passe.

 

La fleur que vous aimez ? 

« Seule la rose est assez fragile pour exprimer l’éternité. » (Claudel)

 

L'oiseau que vous préférez ?

La huppe, l’oiseau de la quête.

 

Vos auteurs favoris en prose ? 

Hemingway, Romain Gary, Conrad, James Crumley, Raymond Chandler.

 

Vos poètes préférés ? 

Apollinaire, René Char, Rimbaud, Garcia Lorca, Baudelaire, Anna Akhmatova.

 

Vos héros dans la fiction ? 

Philip Marlow (le héros de Chandler), les héros de la Horde sauvage (film de Sam Peckinpah). 

 

Vos héros dans la vie réelle ? 

Jean Moulin, Churchill, Charles le téméraire.

 

Vos prénoms favoris ? 

Ysé, la femme fatale, l’héroïne du Partage de Midi (Claudel). Alma.

 

Ce que vous détestez par-dessus tout ? 

L’hypocrisie.

 

Les caractères historiques que vous détestez le plus ? 

Louis XI, Pétain. 

 

Le fait militaire que vous admirez le plus ? 

Le débarquement allié du 6 juin 1944.

 

La réforme que vous estimez le plus ? 

La Réforme.


L'état présent de votre esprit ? 

Insatisfait.


Comment aimeriez-vous mourir ? 

Face à l’océan ou face aux neiges éternelles.


Le don de la nature que vous aimeriez avoir ? 

L’esprit de la musique.

 

Les fautes qui vous inspirent le plus d'indulgence ? 

La paresse, la frivolité, l’intempérance.

 

Votre devise ? 

« La meilleure auberge, c’est le chemin. » (Cervantès) 

 
 
© D.R.
 
2018-07 / NUMÉRO 145