FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2019-07 / NUMÉRO 157   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Questionnaire de Proust à...
2019-02-07

Né en 1960 à Nice, Éric Fottorino est un journaliste et écrivain français. Après avoir travaillé pendant 25 ans au quotidien Le Monde, qu’il dirigea de 2007 à 2011, il fonde en 2014, avec Laurent Greilsamer et Natalie Thiriez, l’hebdomadaire Le 1. Auteur d’une dizaine de romans, il a reçu plusieurs prix pour son œuvre, notamment le Prix Europe 1 et le prix des bibliothécaires pour Un Territoire fragile (2000), le prix François-Mauriac de l'Académie française pour Caresse de rouge (2004) et le Prix Femina pour Baisers de cinéma (2007). Son dernier roman, Dix-sept ans, est paru en août 2018 chez Gallimard. 

 

Quel est le principal trait de votre caractère ?

Obstiné.

 

Votre qualité préférée chez un homme ? 

La sincérité.

 

Votre qualité préférée chez une femme ? 

La douceur.

 

Qu'appréciez-vous le plus chez vos amis ?

Leur amitié.

 

Votre principal défaut ?

Têtu.

 

Votre occupation préférée ?

Pédaler au bord de la mer.

 

Votre rêve de bonheur ?

Continuer jour après jour.

 

Quel serait votre plus grand malheur ?

Ne plus être là.

 

Ce que vous voudriez être ?

Un papillon léger qui zigzague dans l’air tiède.

 

Le pays où vous désireriez vivre ?

En enfance.

 

Votre couleur préférée ?

Le bleu ciel.

 

Vos auteurs favoris en prose ?

Modiano, Gary, Duras.

 

Vos poètes préférés ?

Henri Michaux, Rimbaud, Éluard.

 

Vos héros dans la fiction ?

Vidocq, D’Artagnan.

 

Vos compositeurs préférés ?

Schumann, Satie.

 

Vos peintres favoris ?

Monet, Renoir, Basquiat.

 

Vos prénoms favoris ?

Hugo, Elsa. 

 

Ce que vous détestez par-dessus tout ?

Les gens qui se plaignent.

 

Les caractères historiques que vous détestez le plus ?

L’orgueil, l’impérialisme qui mène à la guerre. 

 

Le fait militaire que vous admirez le plus ?

Aucun.

 

La réforme que vous estimez le plus ?

Réduire les inégalités à l’école.

 

L'état présent de votre esprit ?

Affamé.

 

Comment aimeriez-vous mourir ?

Comme une fleur.

 

Le don de la nature que vous aimeriez avoir ?

Comprendre sans effort toutes les langues.

 

Les fautes qui vous inspirent le plus d'indulgence ?

Les fautes de goût.

 

Votre devise ?

Demain est un autre jour. 

 
 
© © Joël Saget / AFP
 
2019-07 / NUMÉRO 157