FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2020-04 / NUMÉRO 166   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Questionnaire de Proust à...
2020-04-02
Nayla Karamé Majdalani est psychothérapeute. Enseignante et superviseur en collaboration avec, entre autres, la Washington School of Psychiatry, membre de l’International Experential Dynamic Therapy Association (IEDTA), elle a créé le ISTDP-Lebanon Center et organisé de nombreuses conférences internationales en collaboration avec le ISTDP Institute.
 
 
 
Quel est le principal trait de votre caractère ?
Avoir du caractère.

Votre qualité préférée chez un homme ? 
La même que chez une femme.

Qu'appréciez-vous le plus chez vos amis ?
Leur amitié, tel qu’ils savent en témoigner, chacun à sa façon.

Votre principal défaut ?
Moi ? Un défaut ?

Votre occupation préférée ? 
Écouter de la musique et chanter.
Votre rêve de bonheur ?
Que mon bonheur actuel soit éternel.

Quel serait votre plus grand malheur ?
Cesser d’avoir des rêves et d’y croire.

Ce que vous voudriez être ?
Grand-mère.

Le pays où vous désireriez vivre ?
Le Liban, celui que nous sommes en train de réinventer.

La fleur que vous aimez ?
Peu importe pourvu qu’elle soit jaune.

Vos auteurs favoris en prose ?
Mon mari mais aussi Faulkner, Mahfouz, Cossery…

Vos poètes préférés ?
Je ne lis pas de la poésie, je l’écoute, donc mes poètes préférés sont ceux qui sont chantés : Aragon, Apollinaire, Rimbaud, Baudelaire, Verlaine…
Vos héros dans la fiction ?
Celui du roman en cours de lecture. Actuellement c’est Aurel Timescu dans Les Trois femmes du consul de Jean-Christophe Rufin.
Vos compositeurs préférés ?
Mozart, Verdi, Bizet, Rossini particulièrement pour leurs opéras.

Vos peintres favoris ?
Toulouse-Lautrec, Soulages, Rothko, Newman, Klein, Pollock…

Vos héros dans la vie réelle ?
Toute personne courageuse. Aujourd’hui le Liban en révèle plein.

Ce que vous détestez par-dessus tout ?
L’ennui.

Le fait militaire que vous admirez le plus ?
Les actions de libération.

L'état présent de votre esprit ?
Révolutionnaire.

Comment aimeriez-vous mourir ?
Je n’aimerais pas mourir.

Le don de la nature que vous aimeriez avoir ?
Une voix pour chanter sans blesser les oreilles de mon entourage.

Votre devise ?
La même que celle de Scarlett O’Hara : « Demain est un autre jour. »
 
 
© D.R.
 
2020-04 / NUMÉRO 166