FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2020-02 / NUMÉRO 164   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Poème d’ici
Ischémie


Par Guy Abela
2008 - 01

Auteur de plusieurs recueils de poèmes dont Oud et Caravanes, Guy Abela est l’une des figures marquantes de la poésie libanaise d’expression française. Nous publions ici un de ses inédits, écrit en novembre 2007.

Ischémie

Peuples des yeux fermés. Ils observent le noir.
La nuit a des miroirs que la souffrance effeuille
Le bleu des ciels va vain que l’inquiétude accueille
Il pleut sur mes hivers que les regrets recueillent
La chapelle attendra close de désespoirs
Pour dire que j’étais comme au vent est la feuille
C’est oser que je suis un sénevé d’espoir
J’invente Bach à l’aube et je l’invite au soir
J’ai clôturé mes ans pour renaître un revoir.

Je marche en titubant mais je vais des silences
Je rameute le vrac des gris et des pastels
J’emmêle un écheveau d’irréel, de réel
Je touille le palpable et le circonstanciel
J’esquisse le vécu et mes phases d’absences
Je trame au jour le jour ma soif de l’Éternel
Mon ordre de prière est un jeu d’ordonnances
Je vis de privations. Je les vêts de cadences.

Dieu le veut. S’il lui plaît. Ma chair est Sa substance.

 
 
D.R.
 
2020-02 / NUMÉRO 164