FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2020-02 / NUMÉRO 164   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Poème d’ici
L’avenir est un rêve


Par Olivia Élias
2016 - 01

Olivia Élias, poète, est née à Haïfa. Son parcours est emblématique de celui de plusieurs membres de la diaspora palestinienne. Elle a vécu à Beyrouth, où sa famille s’était réfugiée, ainsi qu'à Montréal où elle a effectué ses études universitaires et enseigné les sciences économiques. Olivia Élias a toujours écrit sans toutefois publier. Elle franchit le pas, en mai 2013, en éditant à compte d'auteur son premier recueil de poèmes, Je suis de cette bande de sable. En février 2015 paraît L’Espoir pour seule protection, publié par les éditions AlfaBarre avec une préface de Philippe Tancelin, poète et directeur de la collection « Les poètes des cinq continents » de L’Harmattan. Olivia Élias réside depuis le début des années 1980 à Paris.

 

L’avenir est un rêve

 

Lorsque la nuit tombe et que nous dormons

des hommes et des femmes se lèvent furtivement

 

L’avenir est un rêve qui galope devant eux 

son halo lumineux éclaire la nuit sauvage

 

Vague après vague ils avancent serrant sur leur poitrine

leur fardeau précieux d’enfants

 

Pas après pas ils labourent les terres d’Europe

les marécages les chemins écartés

 

Ils voyagent entassés dans des camions frigorifiés 

zigzaguent entre les fosses de Méditerranée

 

Familiers de l’enfer ils avancent avec la mort pour compagne 

les matraques et les loups à tous les carrefours

 

C’est la fin de l’été les oiseaux se rassemblent

eux remontent vers le Nord

 

Implorant le Ciel de les mener à bon port là où les attend 

ce rêve qui galope devant eux

 

Ce rêve d’une vie belle qui un jour les a visités 

et ne les a plus jamais quitté

 

 

Poème du petit matin

 

Auprès de qui trouver consolation ?

Il semble qu’il n’y ait plus 

que le chant des oiseaux 

 

L’enfant tourne le dos au langage 

des hommes Il s’inscrit à l’école

des tourterelles 

 

Aux balcons populaires

les pinsons enchantent 

les jours et les nuits 

 
 
D.R.
 
2020-02 / NUMÉRO 164