FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2020-01 / NUMÉRO 163   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Nouvelles
Woody Allen en verve


Par Wadih Audi
2007 - 09



L’erreur est humaine est un recueil de 18 nouvelles. Ses personnages névrotiques et instables nagent en plein délire. Ils ont généralement des noms à coucher dehors et se retrouvent souvent dans des situations aussi incroyables que ridicules. La première nouvelle illustre bien l’esprit de Woody Allen : un père est angoissé à l’idée que son rejeton de trois ans ne sera pas admis dans la meilleure école maternelle de Manhattan. Rejeté par ses collègues de travail et ses amis, il fera des pieds et des mains pour inverser la situation. Les autres textes sont de la même veine : Dans Notre Père qui êtes sur la toile, un scénariste trouve un travail de rédacteur de prières à vendre sur Internet. Dans le Figurant ravi, un acteur raté trouve un poste de figurant et, au cours d’un voyage en Inde, est enlevé à la place de l’acteur qu’il est censé doubler. Dans Nounou très chère, une gouvernante veut décrire en détail la vie de ses employeurs de Park Avenue. Comment l’en dissuader ? Dans Prise de bec au procès Disney, Mickey témoigne lors d’un procès opposant la Walt Disney Company à l’un de ses anciens dirigeants. Autant de situations aussi absurdes que désopilantes ! Les lecteurs friands de bons mots et de citations surprenantes seront servis car le recueil en est truffé : « Si mon adolescence s’était caractérisée par une absence de foi, j’en étais récemment venu à croire en l’existence d’un Être suprême après avoir feuilleté le catalogue de lingerie féminine Victoria’s Secret. » Ou bien : « Ce que je sais en physique, c’est que pour un homme se tenant sur la berge, le temps passe plus vite que pour celui qui se trouve en bateau, surtout si ce dernier est avec sa femme. »

Mais la traduction est un art difficile et ingrat, surtout quand elle touche un écrivain aussi subtil que Woody Allen. L’erreur (qui est, comme le dit le titre, humaine) aura été de croire qu’on pouvait « franciser » ses textes sans leur faire perdre leur substantifique mœlle ou traduire en français un titre comme Mere Anarchy (avec ses références à la physique quantique et à l’univers). Les puristes pourront toujours se consoler en lisant l’ouvrage dans sa version originale !

 
 
 
BIBLIOGRAPHIE
L’erreur est humaine de Woody Allen, Flammarion, 2007, 253p.
 
2020-01 / NUMÉRO 163