FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2020-02 / NUMÉRO 164   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Théâtre
Dominique Favre-Bulle joue Thérèse Aouad Basbous


2007 - 11

Après quatre représentations fin octobre, la pièce L’une et l’autre en octobre poursuit sa belle aventure du 1er au 4 novembre au théâtre Monnot. Réalisée par Georges Hachem, cette pièce écrite par Thérèse Aouad Basbous est interprétée par la comédienne genevoise Dominique Favre-Bulle et par les comédiens libanais Yasmina Toubia et Chadi Zein. Elle a vu le jour grâce à l’initiative de l’ambassade de Suisse au Liban, plus active que jamais, et au soutien de Pro Helvetia. « J’ai été sensible à la poésie flamboyante et luxuriante de Thérèse Awad Basbous, nous confie Dominique Favre-Bulle. De plus, l’expérience que raconte cette pièce correspond à une expérience que j’ai personnellement vécue. Je n’ai pas hésité à participer à l’aventure ! » Ayant séjourné plusieurs jours au Liban pour les répétitions, elle dit toute son admiration pour le milieu culturel libanais, curieux de tout et très dynamique. « Le théâtre a une fonction sociale et cathartique qui permet à un peuple de continuer à vivre », constate-t-elle. Grande technicienne du texte, Dominique Favre-Bulle a à son actif de nombreuses pièces et plusieurs enregistrements radiophoniques, et a joué dans le film L’affaire Calas de Francis Meusser. Lire sur scène (elle a lu, le 30 octobre, un texte de Gilles-Souleymane Laubert intitulé Carlotta) est pour elle un véritable bonheur. « On entre dans la spécificité de l’écriture, dans la peau du personnage qui s’exprime. Le public laisse libre cours à son imagination et il aime ça ! »
 
 
© Michel Sayegh
 
2020-02 / NUMÉRO 164