FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2020-02 / NUMÉRO 164   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Dictionnaire
Albert Camus tel qu’en lui-même
À l’occasion du 50e anniversaire de la mort d’Albert Camus, de nombreux ouvrages ont été consacrés à l’auteur de L’Étranger. Le Dictionnaire Albert Camus, qui vient de paraître dans la fameuse collection « Bouquins », lui rend un hommage mérité.

Par Edgar DAVIDIAN
2010 - 01
Mieux qu’une biographie, un essai, un pamphlet ou encore (courant très actuel) une fiction romancée tirée des archives et des écrits d’un grand écrivain, voilà tout simplement un dictionnaire... Un dictionnaire Albert Camus ? Et pourquoi pas ? Mais il fallait y penser et s’atteler à la tâche, surtout dans le dédale et l’écheveau inextricable des situations et des écrits d’une carrière qui a prêté le flanc à plus d’une critique vive et acerbe ! Pour une transparence et une clarté extrêmes, eh bien c’est chose faite…

Après des tempêtes de malentendus et de controverses, après des opus lapidaires, dénonciateurs ou lyriques, après des succès foudroyants et des honneurs au sommet (prix Nobel de littérature en 1957), après révolte, solitude et solidarité, après absurde, aventure individuelle et collective, après refus, renoncements et goût du bonheur, voilà un abécédaire scannant les grands moments, les œuvres et les personnages qui ont contribué à faire des écrits, des agissements et de la vie de l’auteur de L’Étranger une véritable référence sur une époque et ses turbulences. Et même, dépassant espace et frontière, dépassant la confrontation franco-algérienne, cette œuvre, riche et complexe, atteste aujourd’hui de l’intemporel de la condition humaine, de ses déraisons, de ses limites et de ses contradictions...

Rédigé par une équipe internationale de spécialistes (littérateurs, philosophes, historiens, politologues et juristes), le Dictionnaire Albert Camus, un épais pavé à l’écriture fine et serrée, permet de décortiquer et de mesurer l’œuvre et la pensée d’un écrivain que la mort a surpris à l’âge de quarante-huit ans dans un accident d’automobile… Entre rigueur de style, choix juste des mots, une prose qui ne craint ni la neutralité du ton ni les pompes du lyrisme, Albert Camus répond parfaitement à tous les échos d’une période (sa vie couvre la tranche de 1913-1960) où il pose des interrogations essentielles sur l’histoire, les croyances, les démocraties, l’angoisse de vivre, la finalité de l’être, l’existence humaine… La brouille avec Jean-Paul Sartre en 1952 sera le prélude à d’âpres luttes à toutes notions de colonialisme et son appel au pacifisme au conflit algérien sera mal perçu par ses compatriotes. De Sisyphe à Dionysos en passant par Prométhée, les voix de l’Antiquité et des dieux donnent des réponses peu satisfaisantes, presque évasives… Entre espoir et nihilisme, confiance et désespoir, Albert Camus n’en continue pas moins sa quête permanente pour les conciliations impossibles…

Le dictionnaire propose un tour d’horizon sans omission où, du sens de l’amitié et de l’amour à la mère (vénérée) et la mer (complice, tragique et radieuse Méditerranée !) en passant par les personnages de Martha, Cherea, Rieux, Caesonia, Diego, Meursault, Marie et Maria, l’univers « camusien » lâche progressivement tous ses coins d’ombre. Émerge aussi de ce prisme camusien une galerie de personnages tels Simone de Beauvoir (la plus acharnée de ses détractrices !), François Mauriac, André Gide, André Malraux, René Char (une belle histoire d’amitié), Max Jacob, André Breton…

Portraits percutants, saisis sur le vif dans la tourmente des batailles littéraires ou des connivences poétiques et intellectuelles pour un XXe siècle surchargé d’illusions et de désillusions, mais aussi d’intense activité pour l’épanouissement, la libération et l’harmonie du corps et de l’esprit de l’être…

Le Dictionnaire Albert Camus, richement documenté, est un livre majeur sur un écrivain majeur à qui le temps et les lecteurs rendent justice. À tous ceux qui ignorent cette prose qui se drape dans ses cadences harmonieuses et sa pensée courageuse, il est temps, loin des troublants facteurs de ce qui était événementiel, de (re)découvrir les pages de certains ouvrages.

De La Peste et L’Étranger à L’homme révolté en passant par Caligula et L’Été, toute la voix de Camus est là avec ses élans, sa passion, sa sensibilité, son regard sans concessions…

 
 
D.R.
 
BIBLIOGRAPHIE
Dictionnaire Albert Camus de Jeanyves Guérin, Bouquins, Robert Laffont, 932 p.
 
2020-02 / NUMÉRO 164