FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2020-04 / NUMÉRO 166   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Le clin d'œil de Nada Nassar-Chaoul
Une petite vieille


2014 - 05
C’est une petite vieille toute fragile au visage sillonné de rides, de celles qui se font arracher leur sac dans la rue. Elle a été amenée ici par le SAMU en début de soirée et étendue, plutôt rudement, sur un brancard de fortune par des ambulanciers goguenards qui en ont vu d’autres.

Dans les urgences blafardes de ce grand hôpital parisien où vous attendez une copine qui s’est foulé la cheville, entre l’ouvrier portugais tombé de son échafaudage qui ne parle pas un traître mot de français et la prostituée en bas résille et talons vertigineux victime d’un « mauvais client », la petite vieille vous parle tout le temps, d’une petite voix chevrotante. C’est que vous avez une tête à confidences, c’est sûr. Depuis l’école où la camarade peu dotée par la nature vous contait ses prévisibles déboires amoureux jusqu’aux halls des aéroports où des mamies de retour des States vous montraient fièrement les photos brouillées de leurs petits-enfants, c’est inexplicable, mais c’est comme ça, les gens adorent vous raconter leur vie.

C’est ainsi que vous apprenez qu’elle se sent un peu perdue, qu’elle est tombée dans les escaliers de son immeuble – ce n’est pas la première fois, elle n’a pas de bon os d’après les docteurs – qu’elle a longtemps attendu les secours toute seule dans le noir et qu’elle a mal partout. Vous tentez de la réconforter, vous pensez même un moment la prendre dans vos bras, mais le regard haineux de l’infirmière sèche aux cheveux gras qui trouve visiblement que vous vous mêlez de ce qui ne vous regarde pas vous en dissuade.

En bonne orientale, vous vous dites que ses enfants vont bientôt arriver, qu’elle a sûrement de la famille, qui n’en a pas ? Ils s’occuperont d’elle c’est sûr, tout comme vos frères, au moindre bobo, entourent tendrement votre maman restée à Beyrouth.

Bientôt un grand gaillard s’avance dans le corridor méchamment éclairé au néon. Il se plante, les poings sur les hanches, devant le chariot de la petite vieille et, prenant bien soin de ne pas l’approcher, lui lance : « Alors ? Encore ! ».

C’était là son fils.
 
 
D.R.
 
2020-04 / NUMÉRO 166