FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2020-04 / NUMÉRO 166   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Poème d’ici
Hymne à la lune


2008 - 05

 Est-il encore besoin de présenter Saïd Akl ? Son poème Hymne à la lune que nous publions ici a été traduit par Farès Sassine.

 

 

Hymne à la lune

Ô lune bienvenue
À l’heure attendue
Entre monts et nuée.
Au sourire de ton monde
Une guitare rêve
Ivre de volupté !

D’où portes-tu nouvelles
Est-ce bien de chez elle ?
Raconte, certifie !
Serait-elle encore
Ivre de nos transports
Ivre de nostalgie ?

Ô l’heureuse rencontre,
Comblant mon avenir
Du doux fragrant souvenir !
L’instant de pur délice,
Où Rindala m’étreint,
Toi pour unique complice.

Dis-moi, compagne des veillées,
Y aurait-il de l’Amour trace
Sans toi en l’infini espace ?
Tu as dorloté cette ardeur
Tu l’as éveillée au meilleur
Tu l’inities à la douceur.

Ton clair au firmament,
Palais de féerie,
Nous baigne en rêverie !
Décloisonne le Temps,
Pose-nous où l’Eden,
Les mannes, la Beauté !

Couvre-nous des chemins
Au coude de la pente
De roses, de jasmins ;
Lune ! Ô mienne lune !
Seuls parmi les humains
Seuls à veiller sommes !

 
 
D.R.
 
2020-04 / NUMÉRO 166