FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2020-01 / NUMÉRO 163   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Chroniques
Les Écrivains face au chaos du monde
Ou comment la littérature décrypte les problématiques contemporaines 


Par Camille Ammoun
2016 - 06
En ce début de XXIe siècle, la littérature semble plus que jamais observer, décrire et questionner les dynamiques qui sont à l’œuvre au sein de nos sociétés contemporaines. Les mouvements de populations, les conflits civils qui les provoquent, les métissages insoupçonnés et les inévitables tensions identitaires qui en découlent sont, cette année, au cœur des activités de la Maison internationale des Écrivains à Beyrouth qui s’est fixé pour objectif de décrypter le chaos du monde à travers le prisme de la littérature. Neuf écrivains se sont retrouvés à Beyrouth, pour discuter de ces problématiques à travers leurs œuvres : Max Lobe, Hyam Yared, Najwa Barakat, Mohamed al-Fakharany, Madeleine Thien, Kerry Young, Arno Bertina, Hakan Günday et François Beaune.

Si les débats littéraires qui ont eu lieu au Musée Sursock, à l’Institut français du Liban et au Centre arabe pour l’Architecture ont couvert une géographie qui va du Cambodge et de la Chine à la Jamaïque et à l’Amérique du Nord, en passant par le Moyen-Orient, l’Europe et l’Afrique, c’est à la Méditerranée que l’on revient avec François Beaune qui résidera à Beyrouth pour une période de six semaines à l’occasion de la deuxième résidence d’écrivain organisée par la Maison internationale des Écrivains à Beyrouth. François Beaune arpente en effet depuis 2012 ce creuset historique de métissages, de conflits et de migrations pour son projet Histoires vraies de Méditerranée qui consiste à créer une grande bibliothèque d’histoires vraies collectées dans chacun des treize pays qui bordent la mer Méditerranée. Du 23 mai au 3 juillet, ce pays sera le Liban.


 
 
D.R.
 
2020-01 / NUMÉRO 163