FEUILLETER UN AUTRE NUMÉRO
Mois
Année

2017-08 / NUMÉRO 134   RÉAGISSEZ / ÉCRIVEZ-NOUS
CHERCHER SUR LE SITE
 
ILS / ELLES
 
LIVRES
 
IMAGES
 
Au fil des jours...
 
Le Choix de l’Orient
La liste Goncourt / Le choix de l’Orient


Par Y. M.
2015 - 11
Au lendemain de l'annonce de la 2e sélection de l’Académie Goncourt, et pour la 4e année consécutive, l’Institut français du Liban et le Bureau Moyen-Orient de l'AUF organisent le Prix littéraire francophone régional « Liste Goncourt/ Le Choix de l'Orient ». La sélection regroupe les ouvrages suivants : Titus n’aimait pas Bérénice de Nathalie Azoulai (P.O.L), Boussole de Mathias Énard (Actes Sud), Les Prépondérants de Hédi Kaddour (Gallimard), Eva de Simon Liberati (Stock), Petit piment d’Alain Mabanckou (Seuil), Ce Pays qui te ressemble de Tobie Nathan (Stock), Il était une ville de Thomas B. Reverdy (Flammarion) et 2084 de Boualem Sansal (Gallimard).
Devenu l’un des moments phares du Salon du Livre, cet événement reçoit depuis son lancement le parrainage et le soutien de l'Académie Goncourt et repose principalement sur la participation active des étudiants des universités membres de l'AUF dans la région Moyen-Orient qui lisent et font leur choix à partir des ouvrages de la 2e sélection de l’Académie Goncourt. Ainsi, durant plusieurs semaines, des cours spéciaux sont prévus dans les universités, des réunions s’organisent… Encadrés par leurs professeurs, chapeautés par un jury étudiant et accompagnés par leur présidente Najwa Barakat – romancière, journaliste et réalisatrice libanaise qui préside le jury étudiant pour la deuxième année consécutive – les jeunes lisent, discutent, écrivent des chroniques sur le blog consacré à l’événement, en attendant les délibérations et la proclamation du prix.

Ce projet de collaboration interuniversitaire qui sert à promouvoir la littérature francophone contemporaine auprès des étudiants et qui contribue au dialogue interculturel, joue un rôle majeur dans le réseau de l’enseignement supérieur. Il rassemble plus de 300 étudiants des départements de français constituant 26 jurys de 20 universités issus de 10 pays du Moyen-Orient : en plus des pays de l’édition 2014 (Djibouti, Égypte, Émirats arabes unis, Irak, Liban, Palestine, Soudan, Syrie), l'édition 2015 voit l'arrivée d'universités de deux nouveaux pays : l'Iran et la Jordanie.
Édition 2014

Alors que le Prix Goncourt a récompensé l’an dernier Lydie Salvayre pour Pas pleurer (Seuil), le Prix Goncourt/Choix de l’Orient, lui, a été attribué à Kamel Daoud – présent cette année au Salon – pour Meursault, contre-enquête paru aux éditions Actes Sud. La traduction de son livre en arabe par Dar al-Jadeed lui sera remise le 25 octobre à 16h, à l’Agora.



Annonce du lauréat du Prix Goncourt/Choix de l’Orient, suivie par un débat public entre auteurs, étudiants et public sur le livre primé, le 30 octobre à 16h (Agora). Elle sera précédée par une délibération à huis-clos selon la procédure de l'Académie Goncourt.
 
 
 
2017-08 / NUMÉRO 134